« Les nuits Solidor » – Charlotte Duthoo (Ed. Cherche Midi) *Lu par Simone*

Ah! les Années Folles, 192O à Paris, où se presse une bourgeoisie active, frivole, gourmande. Que reste t’il du répertoire de la chanteuse Suzy Solidor, de son refrain « Oh! Oh! Lily Marlène » ?. Une peinture mystérieuse et attachante du milieu artistique de cette période et de cette jeune fille, venue de St Malo, pour conquérirLire la suite « « Les nuits Solidor » – Charlotte Duthoo (Ed. Cherche Midi) *Lu par Simone* »

« Histoire intime de la Ve République ; Le sursaut » – Franz-Olivier Giesbert (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe*

Quelle bonne idée les éditions Gallimard ont eu de demander à Franz-Olivier Giesbert, témoin de son temps, de nous livrer sa vision de notre histoire politique de la Ve République. Cet essai, bonne analyse, plein d’anecdotes, commence avec l’arrivée au pouvoir du Général De Gaulle, le guerre d’Algérie, son action au service de la FranceLire la suite « « Histoire intime de la Ve République ; Le sursaut » – Franz-Olivier Giesbert (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe* »

« Mamma Roma » – Luca Di Fulvio (Ed. Slatkine Et Cie) *Lu par Blandine*

Roman d’aventures, empli de fougue et d’actions, furieusement romantique… Luca Di Fulvio nous transporte de nouveau, mais cette fois-ci à Rome, au temps de l’unification en 1870. Quelle fantaisie, quelle inventivité ! 10/2021 BlandineLIBRAIRIE DES CANUTS

« Le roi qui voulait voir la mer » – Gérard de Cortanze (Ed. Albin Michel) *Lu par Philippe*

Laissez vous happer par ce très beau roman historique, tiré d’un évènement réel, le seul voyage que Louis XVI ait fait en province (sur huit jours). Passionné de marine, nous suivons le roi avec bonheur sur les routes normandes jusqu’à Rouen. Une autre vision du dernier roi de France brillament racontée par l’auteur ! 10/2021Lire la suite « « Le roi qui voulait voir la mer » – Gérard de Cortanze (Ed. Albin Michel) *Lu par Philippe* »

« La muse ténébreuse de Charles Baudelaire » – Raphaël Confiant (Ed. Mercure de France) *Lu par Mathilda*

Aujourd’hui, Jeanne Duval reste, aux yeux des connaisseurs, la muse de Charles Baudelaire. Inconnue du grand public, elle reste un mystère pour beaucoup. Jeanne Duval ? Jeanne Lemer ? Beaucoup de noms lui sont donnés mais le véritable reste inconnu. Une belle femme de son temps, souvent décrite comme une mulâtresse, une femme de couleurLire la suite « « La muse ténébreuse de Charles Baudelaire » – Raphaël Confiant (Ed. Mercure de France) *Lu par Mathilda* »

« Mohican » – Eric Fottorino

Dans notre beau et noble Jura s’étend une large bande verte striée de pâturages et de forêts, domaine d’une longue lignée de Paysans. Mo assure la 3ème génération. De sa cabane refuge, il regarde pousser des fleurs et rêve d’utiliser leur parfum pour la confection de ses fromages. Un Père, un grand père se sontLire la suite « « Mohican » – Eric Fottorino »

« Les enfants de Cadillac » – François Noudelmann (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe*

L’auteur, philisophe de formation, nous donne à lire un ouvrage « hors du commun » sur le XXème siècle. Son grand-père, Chaim, juif lituanien, fuit son pays pour venir en France où il souhaite s’intégrer en s’enrolant dans l’armée. S’en suit la guerre de 14-18, dont il ne ressortira pas indemne et finira sa vie en asileLire la suite « « Les enfants de Cadillac » – François Noudelmann (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe* »

« Lorsque le dernier arbre » – Michael Christie (Ed. Albin Michel) *Lu par Blandine*

Premier roman magistral ! L’auteur narre, sur une période de 130 ans, l’histoire d’une forêt au Canada, en parallèle de l’histoire d’une famille – les Greenwood.Tous les ingrédients sont réunis – amour, trahison, sacrifice, vengeance, transmission, écologie, symbiose humain/nature – pour notre plus grand régal ! Et bravo à la traductrice Sarah Gurcel ! 09/2021Lire la suite « « Lorsque le dernier arbre » – Michael Christie (Ed. Albin Michel) *Lu par Blandine* »

« L’anarchiste qui s’appelait comme moi » – Pablo Martín Sánchez (Ed. Zulma / La contre allée) *Lu par Sébastien*

Lorsque pour la première fois, l’auteur de ce roman tape son nom sur Google, il tombe sur une entrée évoquant un anarchiste espagnol condamné à mort en 1924. Intrigué, il poursuit ses recherches et finalement décide d’écrire, sous la forme d’un roman, la vie de ce révolutionnaire. Entre le Paris des années 1920 où grouillentLire la suite « « L’anarchiste qui s’appelait comme moi » – Pablo Martín Sánchez (Ed. Zulma / La contre allée) *Lu par Sébastien* »

« La porte du voyage sans retour » – David Diop (Ed. Seuil) *Lu par Blandine*

Envoutant, chatoyant, ce sublime roman nous plonge dans le Sénégal du XVIIIème siècle, alors concession de la Compagnie des Indes. Sentant sa fin proche, le botaniste Michel Adanson (1727-1806) décide de léguer à sa chère fille des carnets secrets dont il ne lui a jamais parlé. Elle va connaitre ainsi l’odyssée de son père enLire la suite « « La porte du voyage sans retour » – David Diop (Ed. Seuil) *Lu par Blandine* »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer