« La nuit des aventuriers » – Nicolas Chaudun (Ed. Plon) *Lu par Philippe*

L’auteur, spécialiste (très apprécié) du Second Empire, nous fait revivre l’histoire du coup d’Etat « presque parfait » du 2 décembre 1851 : soit la prise de pouvoir faite par Louis Napoléon Bonaparte, le prince président. Un roman-récit bien documenté qui nous plonge dans la France du XIXème siècle, un livre très rythmé, vivant, on s’y croirait…Lire la suite « « La nuit des aventuriers » – Nicolas Chaudun (Ed. Plon) *Lu par Philippe* »

« Eloge du teckel » – Lilian Auzas (Ed. Rivages) *Lu par Sébastien*

Quand un germaniste, spécialiste de Leni Riefenstahl (photographe et réalisatrice allemande du nazisme) est complètement fan du teckel, ça donne un essai surprenant par son érudition malgré sa brièveté. Le teckel est partout : dans la peinture animalière de l’ère victorienne jusqu’à instagram, en passant par le cinéma, la littérature jeunesse, la photographie et mêmeLire la suite « « Eloge du teckel » – Lilian Auzas (Ed. Rivages) *Lu par Sébastien* »

« Tombeau du jeune monsieur de Cinq-Mars » – Olivier Baumont (Ed. Arléa) *Lu par Philippe*

L’auteur nous donne a découvrir (où redécouvrir) la vie brève et fulgurante de Monsieur de Cinq-Mars. Ce jeune noble placé par Richelieu auprès du roi Louis XIII (pour le surveiller) deviendra vite son favori.Haut en couleurs, enivré par son pouvoir rapidement acquis, il va hélas se laisser entraîner dans un complot qui le mènera àLire la suite « « Tombeau du jeune monsieur de Cinq-Mars » – Olivier Baumont (Ed. Arléa) *Lu par Philippe* »

« Lady Stanhope. L’amazone du Liban » – Laure Dominique Agniel (Ed. Tallandier) *Lu par Philippe*

Femme d’aventures, femme de pouvoir! L’auteure nous fait découvrir un personnage haut en couleur. Lady Stanhope, issue de l’aristocratie anglaise, nièce de William Pitt (premier ministre britannique), fuit l’Angleterre pour la Syrie. Grande voyageuse, elle chemine de Constantinople à Alexandrie.Curieuse, passionnée, grande amoureuse, elle finira sa vie dans les montagnes druzes, pauvre et abandonnée deLire la suite « « Lady Stanhope. L’amazone du Liban » – Laure Dominique Agniel (Ed. Tallandier) *Lu par Philippe* »

« Jeunesse » – Pierre Nora (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe*

L’auteur, historien et éditeur, nous raconte à presque 90 ans sa jeunesse au sein d’une famille nombreuse, marquée par la guerre mais pas que…Par la suite, ses rencontres riches en découvertes (humaines et littéraires).Toujours positif malgré tout, il a su rester humble et ouvert à tout. Une très belle rencontre, à découvrir ! 03/2021 PhilippeLIBRAIRIELire la suite « « Jeunesse » – Pierre Nora (Ed. Gallimard) *Lu par Philippe* »

« La réparation du monde » – Slobodan Snajder (Ed. Liana Levi) *Lu par Philippe*

Au XVIIIème siècle, Georg Kempf quitte le sud de l’Allemagne trop miséreux pour la Transylvanie, une terre plus hospitalière et prometteuse.Il y fondera une famille dont les descendants s’établiront en Slavonie (une région de Croatie).La Seconde Guerre mondiale éclate et Georg Kempf, dernier descendant du nom, se voit contraint de s’enrôler dans la Waffen-SS.En 1943,Lire la suite « « La réparation du monde » – Slobodan Snajder (Ed. Liana Levi) *Lu par Philippe* »

« Canut, qui es-tu ? » – Virginie et Philibert Varenne (Ed. Libel) *Lu par Sébastien*

Excellent ouvrage de synthèse, le livre brosse un portrait juste et parfois surprenant du canut, faisant voler en éclats quelques idées reçues. Qui mieux que les gérants de la Maison des Canuts, atelier-musée situé à la Croix-Rousse, pouvaient faire ce travail de vulgarisation. Sans parler des éditions Libel, maison lyonnaise, qui font comme toujours unLire la suite « « Canut, qui es-tu ? » – Virginie et Philibert Varenne (Ed. Libel) *Lu par Sébastien* »

« Afropea » – Léonora Miano (Ed. Grasset et Fasquelle) *Lu par Simone*

Elle-même de souche Camerounaise, l’auteur propose un très sensible plaidoyer en faveur des « Afropéens » : Africains arrivés en France ou nés de parents africains qui n’ont pas trouver leur véritable place au sein de notre nation.« Afropéa » pourrait palier cela par la création d’un mouvement portant ce nom, une belle utopie qui masquerait la lointaine douleurLire la suite « « Afropea » – Léonora Miano (Ed. Grasset et Fasquelle) *Lu par Simone* »

« Miarka » – Antoine de Meaux (Ed. Phebus) *Lu par Philippe*

Miarka, c’est son nom de résistante. En fait il s’agit de Denise Jacob, la cadette de sa famille dont Simone (plus connue par la suite sous le nom de Veil) sera la dernière de la fratrie.L’auteur nous fait revivre l’histoire de cette famille réfugiée dans les environs de Nice, avant et pendant la Seconde GuerreLire la suite « « Miarka » – Antoine de Meaux (Ed. Phebus) *Lu par Philippe* »

« Ne dis rien » – Patrick Radden Keefe (Ed. Belfond) *Lu par Michel*

Très bien construite, très bien écrite et très bien traduite, cette enquête journalistique sur l’IRA au cours des 50-60 dernières années se lit comme un roman. C’est une fresque, un pan de la grande Histoire vu depuis le niveau des fantassins et qui soulève évidemment, chez le lecteur, les questions qui surgissent inévitablement face àLire la suite « « Ne dis rien » – Patrick Radden Keefe (Ed. Belfond) *Lu par Michel* »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer