« La porte du voyage sans retour » – David Diop (Ed. Seuil) *Lu par Blandine*

Envoutant, chatoyant, ce sublime roman nous plonge dans le Sénégal du XVIIIème siècle, alors concession de la Compagnie des Indes.

Sentant sa fin proche, le botaniste Michel Adanson (1727-1806) décide de léguer à sa chère fille des carnets secrets dont il ne lui a jamais parlé.

Elle va connaitre ainsi l’odyssée de son père en terre africaine lorsqu’il avait 23 ans, et sa prise de conscience de l’horreur de l’esclavage à travers l’histoire de Maram, perle noire évadée !

Un enchantement !

08/2021 Blandine
LIBRAIRIE DES CANUTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :