« Et ils dansaient le dimanche » – Paola Pigani (Ed. Liana Levi) *Lu par Sébastien*

1929, Szonja, une jeune hongroise, débarque à la gare de Perrache avec la promesse d’une vie meilleure au sein des usines de viscose de Vaulx-en-Velin. Le travail est dur, la paie est maigre mais heureusement il y a les bals du dimanche au bord de la Rize où se nouent les amours et les amitiés.
Survient alors la crise économique et avec elle les manifestations ouvrières et la montée du Front Populaire.

Avec son écriture poétique et sensible, Paola Pigani reconstitue avec humanité la vie ordinaire de ces ouvriers, immigrés pour la plupart, leurs espoirs, leurs malheurs et leurs luttes.

08/2021 Sébastien
LIBRAIRIE DES CANUTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :