« La réparation du monde » – Slobodan Snajder (Ed. Liana Levi) *Lu par Philippe*

Au XVIIIème siècle, Georg Kempf quitte le sud de l’Allemagne trop miséreux pour la Transylvanie, une terre plus hospitalière et prometteuse.
Il y fondera une famille dont les descendants s’établiront en Slavonie (une région de Croatie).
La Seconde Guerre mondiale éclate et Georg Kempf, dernier descendant du nom, se voit contraint de s’enrôler dans la Waffen-SS.
En 1943, l’armée allemande commence à subir ses premiers revers, Georg, témoin de l’extermination des Juifs et de la violence des combats, parvient à déserter et rejoindre les maquisards soviéto-polonais. S’ en suit un dangereux périple ponctué par le froid, la faim et la peur.
Il en reviendra avec un certificat de l’ Armée Rouge attestant qu’il s’était battu contre les Nazis.
C’est cette histoire que son fils (l’auteur) nous raconte.

Une grande leçon de courage, un récit ambitieux, réussi et passionnant !

03/2021 Philippe
LIBRAIRIE DES CANUTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :