« Le passeur » – Stéphanie Coste (Ed. Gallimard) *Lu par Mathilda*

Un roman écrit comme un journal de bord. Deux portrait, celui d’un passeur, rongé par la drogue et l’alcool, celui d’un migrant, rongé par la peur et l’espérance. Une opposition perturbante entre celui qui fait de l’espoir et de l’incertitude son commerce et celui qui veut seulement échapper à son monde.
Une triste réalité.

Un premier roman absolument frappant et bouleversant qui nous éclaire sur un sujet tristement d’actualité.

02/21 Mathilda
LIBRAIRIE DES CANUTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :