« Là où chantent les écrevisses » – Delia Owens (éd. Seuil) *Lu par Simone*

On y parle d’Amour, de solitude, de la Fille du Marais.
On y parle du passé, quand les marais californiens n’étaient que plages de sable doré, rideaux d’arbres et hautes herbes où tout un monde de crustacés et d’oiseaux le peuplait.
On aime aussi le style de l’auteur tout en fraîcheur, en mystère et en délicatesse.

Une bien belle histoire !

SIMONE  01/2020 
LIBRAIRIE DES CANUTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :